Bilinguisme et biculturalisme jeudi, Déc 24 2009 

Comme il est prouvé que la connaissance d’une langue seconde ne peut qu’enrichir celle de sa langue maternelle, comment l’appartenance à une seconde culture pourrait-elle faire autrement que d’enrichir et renforcir elle aussi le sentiment d’appartenance à sa culture première ?…

Publicités

Et pourquoi le Canada devrait-il donc parler d’une seule voix ?… jeudi, Déc 24 2009 

Quel projet national avons-nous donc de si important pour justifier que le Canada puisse parler d’une seule voix sur la scène internationale, à part bien sûr de celui de continuer à polluer l’environnement en toute impunité ?…

Le Canada, ou le rêve inachevé… mardi, Déc 15 2009 

Le Canada est un rêve inachevé : celui de deux nations vivant côte à côte… Cela ne vaudrait-il pas la peine d’essayer de réaliser ce rêve, ne serait-ce qu’une dernière fois, avant de se dire qu’il ne nous reste plus qu’à passer à autre chose ?…

Pourquoi le Québec n’aurait-il pas droit à son propre espace vital ?… mardi, Déc 15 2009 

N’est-ce pas pourtant l’un des besoins les plus fondamentaux pour tout être vivant que d’avoir son propre espace ?… Alors pourquoi cela devrait-il pourtant devenir toujours si compliqué à expliquer du moment qu’il est question de souveraineté, et que c’est donc rien de moins que l’épanouissement de toute une nation qui est en jeu ?…

Le divorce et la bonne foi mardi, Déc 15 2009 

Les séparatistes, avec le Bloc en tête de liste, semblent considérer que le « divorce » soit la seule option qu’il pourrait nous rester, puisque tout ce qui aurait pu « sauver notre couple » a déjà été essayé, et a justement échoué… Mais en fait, une telle attitude ne peut-elles pas amener en elle-même que davantage de conflit et de division ?… Et comment peut-on alors prétendre être « de bonne foi » dans un processus de « consultation matrimoniale », quand en réalité on ne cherche soi-même qu’à faire torpiller le « couple », puisqu’on s’est convaincu d’avance que celui-ci ne pouvait pas marcher, et que l’on n’a donc pu trouver mieux que de faire de ses craintes une réalité ?…

Décentralisation et propreté… mardi, Déc 15 2009 

Et si le Canada se décentralisait au point que les provinces en viennent à se comporter jusqu’à un certain point comme des États souverains… Cela ne permettrait-il pas, entres autres, d’instaurer un véritable système visant à fixer un prix au carbone, et ce, d’une façon qui soit surtout équitable ?… Car en effet, cela ne permettrait-il pas que les provinces plus propres cessent d’être désavantagées par rapport aux provinces plus sales, en faisant en sorte que ces dernières doivent justement payer elles-mêmes pour leur propre saleté ?…

Pourquoi le divorce serait-il plus drôle pour un pays que pour un couple ?… lundi, Déc 14 2009 

Qui considérerait le divorce comme quelque chose que l’on puisse se permettre de prendre à la légère ? Qui voudrait sous-estimer aujourd’hui les conséquences que cela peut avoir sur ses enfants ?… Et s’il semble reconnu de tous qu’il vaut mieux tout faire pour tenter de sauver un couple, pourquoi alors devrait-il en être autrement en ce qui concerne ni plus ni moins que notre propre nation ?… Pourquoi la séparation, considérée de tous comme étant la dernière option à envisager pour un couple, devrait-elle soudainement s’avérer souhaitable et même excitante, du moment que c’est le sort de tout un peuple qui est mis en jeu ?…

Et si l’on changeait de Canada ?… lundi, Déc 14 2009 

Le problème est-il vraiment que le Canada ait une personalité propre, et donc plus ou moins indépendante de celle de ses provinces, ou plutôt qu’il en soit venu à se doter d’une personalité envahissante et dominatrice, bien que cela soit totalement opposé à l’esprit même dans lequel ce pays a vu le jour, justement ?… Autrement dit, le problème est-il vraiment que nous soyions identifiés à un certain État fédéral, en plus de nous identifier bien sûr notre propre nation ?… Ou le problème n’est-il pas surtout qu’il faudrait en fait changer la personalité même de cet État fédéral, ne serait-ce que pour la ramener vers ses propres origines, et donc vers sa raison d’être ?…

A-t-on vraiment « mal vendu » la souveraineté ?… lundi, Déc 14 2009 

Le PQ semble considérer que si les souverainistes ont commis jusqu’ici une erreur, ce serait surtout d’avoir mal « communiqué » leur projet, ou en d’autres termes mal « vendu » ce dernier… Mais en réalité, le problèmes n’est-il pas surtout qu’on n’ait jusqu’ici démontré une certaine incapacité à faire preuve ne serait-ce que d’un minimum de subtilité et de profondeur vis-à-vis de cette question, comme on tend d’ailleurs à le faire pour à peu près tous les autres enjeux de société ?… Et plus précisément, le problème ne serait-il pas surtout, et pour les souverainistes comme pour les fédéralistes, que personne n’ait su jusqu’ici  proposer une approche qui puissent s’avérer ne serait-ce que moindrement intéressante et invitante pour l’autre camp impliqué, et pas juste pour le sien, justement ?…

What if centralization was to become something liberating ?… dimanche, Déc 13 2009 

What if Canada was to step into provincial sovereignty only for such things as environmental and social considerations ?… And what if that influence was to simply take the form of an additional financing that would be conditional to the application of some specific measures, but only provided that the provincial government would decide to accept this additional financing in the first place ?… In other words, what if the federal policies could work just as any sound and functional policy ?…

Thus, each province would have the license to apply the federal policy in the way that would appear to it as being the most appropriate to its own particular reality… Actually, each province would have the leisure to decide whether to apply the federal policy or not, depending on whether a province decides to accept in the first place the additional financing that comes with that policy !… Then, each province would be free to spend the federal money in the way it wants to do so, but the federal government government would also be free to dispense its money to a province only if it first agrees to take action at a certain level… If everyone can be happy, how could there be a problem after all ?…

In other words, if federalism was truly based on freedom of adherence and on respect of diversity… How could it not be a good thing, then ?…

What if Canada was to realize that power cannot come from control and imposition, but only from unity and harmony ?… And how could there be genuine unity in a group if adhering to it is not voluntary ?… How could there be harmony in a group if all members involved do not allow each other to go their own way ?…

Page suivante »