En bout de ligne, une guerre qui ne sert à rien, est-ce que ce n’est vraiment qu’une perte de temps et d’argent ? Ou n’est-ce pas surtout une perte de sang ?… Car à quoi tout cela revient-il donc, sinon à envoyer nos soldats se faire sacrifier sans que leur sacrifice semble pourtant servir à quoi que ce soit, alors même que chaque jour l’on arrose la terre avec le sang des fils et des filles de l’Afghanistan ?…

Or, si vraiment le sang doit être versé, cela ne serait-il pas au moins servir à quelque chose ?… Et si tel n’est pas le cas, alors comment peut-on tolérer qu’une saignée perpétuelle soit appliquée à l’humanité, sans qu’il ne semble pourtant y avoir ne serait-ce que l’ombre d’une raison pour qu’il en soit ainsi ?…

Car vraiment, les êtres humains ne méritent-ils pas mieux que de se voir saignés comme des cochons, d’autant plus plus qu’une telle boucherie, si elle ne sert à rien, s’avère donc tout autrement plus absurde que celle qui peut viser les animaux, dans la mesure où cette dernière aura au moins le mérite de contribuer à nourrir l’humanité, plutôt que de contribuer à la détruire, justement ?…

 

Publicités