Le parti fasciste… du Canada ? dimanche, Juil 31 2011 

Du moment où l’on considère que le fascisme, au sens large, impliquerait donc « l’exaltation du sentiment nationaliste, le rejet des institutions démocratiques et libérales, la répression de l’opposition et un contrôle politique extensif de la société civile » (Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fascisme), faudrait-il alors en déduire que nous serions présentement gouvernés par rien de moins qu’un parti fasciste, et ce nul part ailleurs qu’ici-même, au Canada ?

Publicités

Le modèle québécois mardi, Juil 26 2011 


Qu’y a-t-il donc de québécois dans ce qu’au Québec on semble se plaire à qualifier affectueusement de « modèle québécois » ?

Qu’est-ce qui, au juste, permet aux Québécois de faire comme s’ils avaient breveté la notion même de social-démocratie, alors qu’ils n’ont fait rien de plus que reproduire ici un modèle qu’ils ont en fait importé d’ailleurs, et qui encore maintenant continue d’exister à peu près partout à travers le monde ? Ou autrement dit, qu’y a-t-il donc de particulièrement « québécois » dans le fait de copier ce qui s’est fait avant et qui se fait encore ailleurs ? Voudrait-on donc insinuer que ce qui est propre aux Québécois, c’est de ne tout simplement faire rien de plus que de copier les autres ?

Disons que l’on voudrait quand même espérer un peu mieux des Québécois, en tout cas !…

Merci aux États-Unis pour ce beau message de soumission et de résignation !… jeudi, Juil 21 2011 

Après avoir toujours empêché que se profile ne serait-ce qu’un début d’entente entre Israël et la Palestine, de par leur soutien aussi inflexible que systématique enversl’une des deux parties impliquées, voilà que les États-Unis affirment maintenant qu’ils démontreront tout autant d’entêtement en refusant d’avance de reconnaître le droit de la Palestine à proclamer elle-même son indépendance, bien qu’il s’agisse justement de la seule option qui pourrait encore lui rester pour se sortir de l’oppression dans laquelle elle aura été plongée. Autrement dit, il semblerait donc qu’on cherche en fait à lui communiquer le message suivant : vous n’avez qu’à endurer l’occupation et l’oppression d’une nation étrangère, et à ne surtout pas perdre votre temps à essayer de faire quoi que ce soit pour qu’il en soit autrement. Alors merci à vous, les États-Unis d’Amérique, pour ce merveilleux message d’espoir et de liberté que vous transmettez ainsi à l’humanité !…

Si l’on ne peut même pas gérer l’économie… mercredi, Juil 13 2011 

Comment pourrait-on même espérer pouvoir gérer correctement notre environnement, alors que l’on ne semble même pas être en mesure de gérer notre économie ?
Voir d’ailleurs les articles suivants…
Guy Verhofstadt: «J’accuse»
Crise de l’euro – La contagion

et

Will Americans ‘do the right thing’ on debt? – Jeffrey Simpson
In debt talks, Republicans refuse to lead – Globe Editorial
Le compte à rebours est amorcé
Les yeux tournés sur le 2 août

Après la fête, la facture

Le douzième commandement

Obama fait monter les enchères
Tu ne hausseras point les impôts
États-Unis – L’impasse