Le jour où nous saurons fermer les yeux sur la quantité d’argent que nous pouvons donner pour l’humanité et pour la planète elle-même de la même manière que nous pouvons le faire pour nos propres enfants, alors vraiment nous pourrons nous attendre à ce que ce monde puisse avoir un réel avenir.

Publicités