Un pays où l’on se pourrait se reconnaître… Est-ce vraiment trop demander ?… dimanche, Mar 28 2010 

Vivre dans pays qui nous reconnaîtrait pour qui nous sommes, et qui nous reflèterait dans ce que nous sommes… Est-ce vraiment trop demander ?…

Publicités

La véritable beauté de la question nationale samedi, Mar 27 2010 

La véritable beauté de la question nationale au Québec ne réside-t-elle pas surtout dans la perspective d’atteindre un équilibre ultime entre la souveraineté nationale et l’intégration harmonieuse à un plus grand ensemble ?…

Croyons-nous vraiment que c’est ainsi que l’on passera pour un grand peuple ?… samedi, Mar 27 2010 

En ne semblant pouvoir démontrer d’autre réelle préoccupation que de produire un code vestimentaire pour les immigrants, quelle image pensons-nous pouvoir laisser du Québec, sinon celle d’un peuple réfractaire au progrès et refermé sur lui-même, pour ne pas dire dogmatique et radical, et qui en fait n’est pas sans rappeler les régimes des intégristes musulmans dont nous semblons tant vouloir nous distinguer, justement ?…

Et à voir le Québec ne pouvoir s’empêcher de cracher sur ses immigrants, quelle réaction pourrais-je donc adopter, sinon de ne m’en voir que d’autant plus désolé, tout simplement ?…

Un syndicat souverain ?… samedi, Mar 27 2010 

À voir notre façon de nous comporter collectivement comme une sorte de gros syndicat, peut-on vraiment penser qu’un tel état de chose aurait la moindre chance de s’améliorer si nous devenions indépendants ?…Et poser une telle question, n’est-ce pas surtout y répondre ?…

Québec et Israël : la même négation de l’autre ?… samedi, Mar 27 2010 

Lorsqu’une nation lutte pour sa survie, se pourrait-il donc qu’elle ne puisse le faire autrement qu’en menaçant la survie d’au moins une autre nation ?…

Deux solitudes, deux rêves à réaliser… samedi, Mar 20 2010 

Le Québec, un peuple à l’histoire inachevée, si elle a jamais pu vraiment débuter ?… Le Canada, une promesse d’harmonie qui attend encore d’être véritablement remplie ?…

Vive les concessions mais dans un sens seulement !… samedi, Mar 20 2010 

Y aurait-il encore autant de tensions linguistiques au pays si le Québec avait signé, en 1971, la Charte de Victoria, et s’il s’était donc lui-même résolu à reconnaître à l’anglais un statut égal à celui de sa propre langue, comme le Québec voudrait justement que le Canada anglais le fasse envers lui ?…

Autrement dit, comment pouvons-nous donc demander aux autres ce qu’il nous semblerait impensable de faire nous-mêmes ?…

Et peut-on vraiment alors blâmer le fait qu’à travers le pays il puisse exister une certaine perception selon laquelle les concessions ne peuvent jamais être faites qu’envers le Québec ? Car en fait, une telle perception ne correspond-elle pas assez justement à la réalité ?…

Et par ailleurs, une telle perception en viendrait-elle vraiment à causer autant de ressentiment si, au moins, il n’y avait pas aussi cette autre perception, tout aussi vérifiable, selon laquelle on pourra toujours faire plus de concessions à l’endroit du Québec, et que cela ne sera jamais assez, de toute façon ?…

Le Québec et la haine de l’autre… samedi, Mar 20 2010 

Pour une bonne partie des Québécois , il semblerait presque bien vu que de prétendre haïr tous les Anglais, et ce avant même d’en avoir vraiment connu un seul.. Peut-on vraiment s’étonner, ensuite, que les Québécois puissent sembler peut-être un peu plus « sensibles », pour ainsi dire, à l’endroit des minorités dites visibles ?…

Quel grand peuple ?… vendredi, Mar 12 2010 

Nous avons tout pour changer ce pays ; en fait, nous disposons même du pouvoir unique de décider à nous seul de l’orientation de tout un pays, de par la capacité qui nous a été léguée de faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre de l’échiquer politique. Cependant, il semble que nous n’aurons su trouver mieux à faire avec un tel pouvoir que de le repousser du revers de la main comme nous nous trouvons à le faire en nous repliant sur nous-mêmes, quite à ne pouvoir ensuite que nous résigner à prendre notre mal en patience, advenant que la balance en soit venue à pencher du mauvais côté, comme cela risquait fort d’arriver du moment que nous n’aurons pas empêché cela d’arriver comme nous avions justement le pouvoir de le faire. Et après cela, peut-on encore vraiment parler d’un grand peuple ?…

How to sink your own boat ? Just ask the ultimate expert for that matter : the Province of Quebec !… vendredi, Mar 12 2010 

Doing all we can not to have any part to play in the federal government, then criticizing that government for not reflecting the values and orientations of our province… Could one ever think of a crudest demonstration of hypocrisy ?… We left the place and others took it… So what should that mean to us, except that we might as well take back the place we deliberately left for others to occupy, before to criticize anyone for doing so ?… Unless our point was precisely to find some pretext to criticize others, even if such a pretext would actually have to be totally created by none others than ourselves… But does that change the fact that we are doing nothing more than lying to ourselves in pretending that we should put the responsibility on anyone else than ourselves for any problem that might happen with the direction the boat might be taking now that we took such care not to have anything to do about its steering ?… Or in other words, how can we possibly blame anyone if the boat is sinking, when we actually did all we could possibly do to make that happen ?… For indeed, might there actually be a better way for a pilot to sabotage a ship than by actually leaving the control room in the first place ?…

Page suivante »